September 22 2020 | Last Update on 09/04/2020 08:54:46
Sitemap | Support succoacido.net | Feed Rss |
Sei stato registrato come ospite. ( Accedi | registrati )
Ci sono 0 altri utenti online (-1 registrati, 1 ospite). 
SuccoAcido.net
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Latest | Musicians | Music Labels | Focus | Music Festivals | CD Reviews | Live Reports | Charts | Biblio | News | Links
Music - Musicians - Interview | by SuccoAcido in Music - Musicians on 11/01/2006 - Comments (0)
 
 
Agatha

Nous pouvons seulement te dire que nous sommes fières d’être nées avant 1980 !

 
 

SA: Présentez-vous: nom, âge, adresse…

AGATHA: Alors, on est 3, moi, Pamela, à la voix et à la basse ; Daniela à la guitare, Claudia à la batterie. Toutes les trois on est de Milan, et, pour ce qui concerne l’âge.. on ne le demande pas à des filles…. Nous pouvons seulement te dire que nous sommes fières d’être nées avant 1980 !

SA: Comment vous vous êtes connues ? Quelle est la naissance d’AGATHA ?

AGATHA: Daniela et moi, nous nous connaissons depuis longtemps : notre amitié remonte au 1993, quand on était deux metalgirls et on portait des blousons cloués. A partir de ce moment nous sommes inséparables, et nous avons joué dans plein de projets. Claudia, on l’a connue par hasard en 2003 (elle avait mis une annonce sur internet), mais dès qu’on a commencé à répéter, ça a été un coup de foudre !

SA: « Greetings from SSg » est votre dernier album, qui vient de sortir pour deux labels italiennes, Wallace Records et Vurt Records. Comment est née cette collaboration, et qu’est-ce que cet album représente pour vous ?

AGATHA: Il faut dire qu’avec AGATHA ça a été tout vite fait : on a commencé en 2003, en 2004 est sorti le mini-cd « May to February », et une année après, voilà « Greetings from SSg ». On a eu de la chance là aussi : Daniele, de Vurt, on l’a connu à un concert l’été qui est sorti « May to February ». Il a bien aimé et il nous a proposé de nous produire si l’on voulait faire sortir quelque chose (même si on n’avait rien de nouveau !). Mirko de Wallace, on le connaissait déjà, il est de Milan comme nous. Lui aussi, il nous a vu en concert juste avant qu’on enregistre, et il nous a offert de sortir sur Wallace (il était un peu bourré ce soir là… mais je crois qu’il ne s’est pas repenti…). On a fait connaître les deux mecs…. Et voilà !

SA: Vous avez enregistré avec Fabio Magistrali : quelles sont vos impressions sur cette expérience ? Vous êtes satisfaites ?

AGATHA: Absolument oui : on voulait que l’enregistrement reproduise notre attitude live, qu’il soit direct et agressif : je crois que Fabio a réussi a comprendre parfaitement ce qu’on voulait, et à le traduire dans un son qui accentue les tons sombres, durs et obsédés des nos morceaux

SA: Quelle st la signification (s’il y en a une) du titre « Greetings from Ssg » ?

AGATHA: Ça signifie « Bonjour de Sesto San Giovanni », qui est une ville en banlieue, aux portes de Milan, où on a notre salle de répétition. On aime bien Sesto, imagine que Claudia vient d’y déménager ! Dans certaines revues on a vu dans le titre la marque d’une certain malaise urbain… pas de malaise, on est seulement idiotes…. on aime ce genre de sottises….

SA: En effet, si je ne me trompe pas… sur votre couverture il y a…. une merde en plastique, n’est-ce pas ?

AGATHA: Exactement. On ne savait pas quoi mettre, et alors on a pensé mettre la chose la plus dingue qui nous venait à l’esprit. Comme je disais, on aime bien se moquer de nous et des autres, ne prendre pas les choses au sérieux. Il y a trop de monde qui se croit n’importe qui… nous généralement, on s’en fout…. Comme le titre d’une de nos chansons… « We’re a band of freaks »….

SA: En tant que groupe de filles, comment voyez-vous le panorama musical féminin en Italie ? Il y a une scène de groupes de filles ou vous êtes une exception ?

AGATHA: C’est une question qu’on nous pose souvent. Il faut dire que le fait d’être un trio de filles n’est qu’un hasard : comme j’ai déjà dit, on ne voulait pas créer une « girl band » quand on s’est connues. Le groupe s’est formé à partir d’intérêts et affinités musicales… Pour répondre à ta question, en Italie il y a quelques bons groups de filles: Motorama, Almandino Quite Deluxe, Allun, Violetta Beauregarde… Et il y a une très belle scène musicale, qui peut se vanter de groupes vraiment bons et surtout extèmement valables, dans tous les genres : Afraid, Altro, Inferno, Hell Demonio, Laghetto, Death on Anna Karina, Ornaments, Fine before you came, seulement pour citer nos préférés !

SA: A part jouer, que faites-vous dans la vie ? Avez-vous d’autres projets musicaux ?

AGATHA: Malheureusement on travaille toutes, et ça parfois c’est difficile, surtout quand on a des concerts le soir et le matin… on travaille ! Claudia travaille comme graphique, Daniela fait le contrôle qualité dans une usine de Panettoni, c’est à dire de gâteaux de Noel… et moi je suis prof au Collège (nos travaux font un peu rire, nous le savons). Mais même si on est très occupées, on a des side projects : Claudia joue dans plein de projets, dont un avec des membres de Short Apnea, une chose à mon avis assez délirante, à la limite de l’expérimentation. Moi j’ai un projet avec des copains d’autres groupes milanais (2 mecs de Fine before you came et un de As a commodore) qui s’appelle Scarpa, où on se marre mais pour l’instant on n’a pas fait grande chose.

SA: Dernière question : quels sont vos projets futures avec AGATHA?

AGATHA: Nous sommes en train de faire beaucoup de concerts, un peu partout en Italie. Mais notre rêve serait de sortir un peu de notre pays… C’est difficile, surtout si l’on travaille et on n’a pas trop de congés… mais on est en train d’organiser un petit tour quand même, et on verra si ça marche bien. Je profite pour dire que s’il y a quelqu’un en France intéressé à nous donner un coup de main, on serait bien contentes de venir là bas !
En même temps on est en train de travailler à des nouvelles chansons… On a beaucoup envie de répéter et composer, et on a déjà quelque chose déjà faite. Et si d’habitude on est très impulsives et directes quand on compose, maintenant on est en train de travailler d’une façon différente : on cherche à passer plus de temps sur nos chansons, à bien étudier toutes les parties, les passages, à nuancer plus les choses… on verra ce que ça donnera….


© 2001, 2014 SuccoAcido - All Rights Reserved
Reg. Court of Palermo (Italy) n°21, 19.10.2001
All images, photographs and illustrations are copyright of respective authors.
Copyright in Italy and abroad is held by the publisher Edizioni De Dieux or by freelance contributors. Edizioni De Dieux does not necessarily share the views expressed from respective contributors.

Bibliography, links, notes:

Pen : Agatha

Links:

http://www.geocities.com/agathatrio/

profile.myspace.com/index.cfm

 
 
  Register to post comments 
  Other articles in archive from SuccoAcido 
  Send it to a friend
  Printable version


To subscribe and receive 4 SuccoAcido issues
onpaper >>>

To distribute in your city SuccoAcido onpaper >>>

To submit articles in SuccoAcido magazine >>>

 
FRIENDS

Your control panel.
 
Old Admin control not available
waiting new website
in the next days...
Please be patience.
It will be available as soon as possibile, thanks.
De Dieux /\ SuccoAcido

SuccoAcido #3 .:. Summer 2013
 
SA onpaper .:. back issues
 

Today's SuccoAcido Users.
 
Today's News.
 
Succoacido Manifesto.
 
SuccoAcido Home Pages.
 

Art >>>

Cinema >>>

Comics >>>

Music >>>

Theatre >>>

Writing >>>

Editorials >>>

Editorials.
 
EDIZIONI DE DIEUX
Today's Links.
 
FRIENDS
SuccoAcido Back Issues.
 
Projects.
 
SuccoAcido Newsletter.
 
SUCCOACIDO COMMUNITY
Contributors.
 
Contacts.
 
Latest SuccoAcido Users.
 
De Dieux/\SuccoAcido records.
 
Stats.
 
today's users
today's page view
view complete stats
BECOME A DISTRIBUTOR
SuccoAcido Social.